Pilotage de levées de fonds

Le pilotage de levées de fonds, une course de fond.

Beaucoup de start-ups doivent trouver des financements pour assurer leur développement. Pour cela, construire un bon pitch ne suffit pas : il faut avant tout remplir au mieux toutes les conditions pour y parvenir. Souvent, cela passe par une refonte de l’organisation, un repositionnement des offres, un renforcement de certaines compétences clés.
L’expérience très riche d’eb-Lab, la confrontation à la plupart des situations critiques d’une entreprise, lui permettent de porter un diagnostic rapide sur l’existant, de lister des préconisations de changements, de prioriser les actions.

Respecter les codes

Ensuite, la rédaction d’un deck performant permet d’attirer l’attention des VC’s sur le dossier. Pour cela, il faut se distinguer des milliers de dossiers qui arrivent sur leurs bureaux.
Durant cette phase, il faut un œil extérieur pour retenir les éléments essentiels. Il est aussi essentiel de les présenter de la façon la plus valorisante, et respecter les codes de l’exercice.

Enfin, quand vient la phase de négociation, le dossier ayant rencontré l’intérêt d’un certain nombre d’investisseurs, eb-Lab est là pour aider le dirigeant à se préparer aux entretiens délicats qui l’attendent. Mais aussi à assurer le suivi des contacts, contribuer à l’élaboration des documents d’information complémentaires à fournir, etc…

Un interlocuteur unique

Pour cette mission globale, eb-Lab présente l’avantage d’un interlocuteur unique du dirigeant, capable de l’accompagner dans sa réflexion stratégique, comme d’identifier dans son carnet d’adresses, les investisseurs les plus susceptibles d’intervenir. Ce sont près d’une centaine d’acteurs qui ont été qualifiés par eb-Lab, tant en France qu’à l’étranger.

 

Le mode de facturation majoritairement au résultat

La phase amont fait l’objet d’une facturation à la journée, un nombre de journées par semaine étant défini en fonction de chaque dossier, pour une période donnée, estimée également en fonction du projet.

La phase de négociation elle est rémunérée au résultat, en fonction des fonds levés. Selon la taille et la situation de l’entreprise, le taux de rémunération se situe entre 5 et 7.5%.